Souris d'agneau confites à l'ail et pommes de terre grenaille sautées


Pas de fêtes de Pâques sans agneau ! Mais en ces temps difficiles où les grandes tablées familiales sont proscrites, j'ai troqué le gigot, et même l'épaule, pour des souris d'agneau. Pour autant, la recette que je vous propose est indiscutablement familiale et Thibault comme Tristan l'adorent.

Elle est rapide à préparer, pas trop grasse et délicieusement parfumée. J'y ajoute juste trois petits trucs malins :)


Ingrédients pour 2 personnes

  • 2 souris d'agneau

  • 6 petites pommes de terre grenaille (rattes, œil de perdrix...)

  • 1 tête d'ail

  • Un morceau de 3 cm de gingembre frais, c'est mon 1er truc

  • 1/2 citron jaune, mon 2e truc

  • 1 tomate, mon 3e truc

  • 5 cl de vin blanc

  • 1 cube de jus de rôti (facultatif)

  • Thym, romarin, origan... au choix

  • 10 g de beurre

  • huile d'olive

  • sel, poivre


Progression

Badigeonner les souris d'agneau d'huile d'olive, ajouter les herbes aromatiques (j'avais de l'origan frais), saler, poivrer et laisser mariner une trentaine de minutes (ou plus).


Préchauffer le four à 160°.


Dans une cocotte bien chaude faire dorer les souris sur toutes les faces puis mouiller avec le vin blanc (dans lequel on aura dilué le cas échéant un cube de jus de rôti. C'est facultatif, mais moi j'adore).


Pour obtenir un bon jus gouteux et plein de peps, ajouter mes trois trucs malins : un morceau de gingembre épluché, une tomate épluchée, grossièrement coupée et un demi-citron coupé en deux quarts, non épluché. Dès que ça bout, stopper le feu et mettre la cocotte munie de son couvercle au four pour 2h à 2h30 (cela dépend de l'épaisseur des souris).


Vérifier de temps en temps, la cuisson et arroser les souris.


Une demi-heure avant la fin de la cuisson des souris, ajouter la moitié des gousses d'ail dans la cocotte et s'occuper des pommes de terre.


Laver les pommes de terre et les éplucher mais les laisser entières. Dans une casserole, mettre à chauffer un peu d'huile d'olive et le beurre et y déposer les pommes de terre. Les faire rissoler sur toutes les faces puis baisser le feu, ajouter une branche de thym, les autres gousses d'ail et laisser cuire lentement à couvert en remuant de temps en temps.


Lorsque les souris sont bien confites, les débarrasser le temps de finir de faire la sauce.

Ôter le gingembre et les quarts de citron et filtrer le jus de cuisson dans une passoire puis remettre la sauce obtenue dans la cocotte. Vérifier l'assaisonnement. Il est possible d'ajouter une noix de beurre pour plus d'onctuosité, mais personnellement, je préfère éviter.


Lorsque les pommes de terre sont fondantes c'est prêt !

Régalez-vous !

Servir à l'assiette, une souris nappée de sauce, ajouter trois gousses d'ail confites et trois pommes de terre.


0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
T&T tradition transmission