Töltött paprika, les poivrons farcis hongrois de mon enfance


Si je devais établir un palmarès des recettes hongroises de Maman qui me rendent le plus nostalgique, il y aurait incontestablement, aux côtés du Dobos torta et du pörkölt de poulet, ses töltött paprika - poivrons farcis - à la sauce tomate. J'ai le souvenir prégnant de l'arôme qui embaumait sa cuisine lorsque les poivrons mijotaient lentement.

Maman ne trouvait pas en France les fameux poivrons de Hongrie allongés et d'un jaune très pâle et elle utilisait de classiques poivrons verts. Moi je reproduis fidèlement sa recette avec des poivrons doux jaunes ou orange que l'on trouve ici.

Il s'agit de la recette de MA Maman, celle que reproduisent aussi mes sœurs. Les poivrons cuisent d'abord à l'eau, puis cette eau, qui a un bon goût de poivron, sert à préparer la sauce tomate.

S'il existe à la marge des variantes, comme celles qui préconisent de cuire directement les poivrons dans un jus de tomates, c'est évidemment la recette de Maman qui est la meilleure.. pour moi.

Elle est simple, inratable et économique.


Ingrédients pour 2 personnes

  • 2 beaux poivrons jaunes

  • 300 g de viande de porc haché

  • 1 oeuf

  • 1 petit oignon

  • 30 g de riz

  • 1 cs d'huile neutre, type tournesol

  • sel poivre

Pour la sauce

  • 100 g de concentré de tomate

  • 10 g de beurre

  • 1 cs de farine

  • 1 cc de sucre

Progression

Laver, sécher et évider les poivrons en gardant les chapeaux.

Hacher l'oignon.

Dans une poêle, faire revenir à feu doux l'oignon haché avec l'huile de tournesol. Lorsqu'il est translucide, ajouter le riz.


Mouiller à peine à hauteur avec de l'eau, saler et laisser cuire la moitié du temps indiqué sur le paquet, donc environ 5 mn. Le riz terminera sa cuisson dans la farce. Laisser tiédir.


Dans une jatte, mélanger la viande de porc haché avec le mélange riz/oignon, ajouter un oeuf, poivrer généreusement et malaxer.


Farcir les poivrons avec une partie de ce mélange en prenant soin de ne pas remplir les légumes à ras bord car le riz va gonfler. Avec la farce restante, former de grosses boulettes.