Le Dobos torta de Maman, notre gâteau hongrois de Noël

Mis à jour : 15 déc. 2020


Autant prévenir tout de suite les Hongrois, Maman a pris quelques libertés avec le Dobos torta traditionnel et emblématique de la cuisine magyare. Enfin seulement pour la couverture, je vous rassure, car le reste de la recette est fidèle. J'ai découvert il y a quelques années - grâce à Thibault en fait - que le "vrai" Dobos est en forme de disque et que la couverture est un glaçage au caramel. Le Dobos de Maman, allongé en forme de parallélépipède, s'inspire plutôt du Pyramida torta (avant découpage en forme de pyramide justement) et fait impasse sur le caramel du dessus. Bref, le Dobos de Maman, c'est notre Dobos à nous. Celui que, enfants, nous appelions "jaune-toukouté". Celui que Maman a toujours fait pour nos anniversaires et pour Noël et que je réalise aussi pour ces mêmes fêtes. Et lorsque j'ai demandé à mes fils, à mon neveu Benjamin, à ma nièce et princesse Sheva quelle recette devait immanquablement figurer sur ce site, le point commun a été : le Dobos !

Donc le voilà !


Ingrédients pour 4 à 6 personnes

Pour la génoise

  • 6 œufs

  • 100 g de sucre

  • 90 g de farine

Pour la crème

  • 250 g de chocolat noir riche en cacao (idéalement au moins 60% de cacao, moi j'utilise le Caraïbe 66% de Valrhona)

  • 250 g de beurre doux

  • 125 g de sucre glace (j'ai divisé par deux par rapport à la recette de Maman et c'est largement suffisant)

  • facultatif : on peut parfumer avec un peu de café ou un peu de rhum au choix


Progression

Pour la génoise

Préchauffer le four à 200°, chaleur statique.

Séparer les blancs des jaunes d'œufs. Mélanger les jaunes avec le sucre pour blanchir la préparation, puis ajouter la farine.


Monter les blancs en neige bien fermes et les ajouter à la préparation.


La cuisson se fera en deux fois. Déposer la moitié de la préparation sur une plaque rectangulaire de 35 x 25, type plaque à gâteau roulé.

Petit truc important de Maman pour la cuisson : au lieu de mettre l'appareil à génoise à l'intérieur de cette plaque, elle l'étalait au dos (après l'avoir enduit de beurre et de farine). Moi je fais de même mais je mets une feuille de silicone sur le dos, donc inutile de beurrer et fariner. Ainsi, une fois cuite la pâte n'a pas besoin d'être démoulée, il suffit de la détacher en glissant un grand couteau entre le dos du plat et la génoise.


Laisser cuire environ 12 mn jusqu'à ce que la génoise soit légèrement dorée.


La détacher ensuite au couteau comme indiqué au paragraphe précédent, la déposer sur un torchon propre et la couper en trois bandes égales.


Répéter l'opération avec l'autre moitié de l'appareil à génoise.

Au final, on dispose donc de 6 bandes de génoise.


Pour la crème au chocolat

Laisser le beurre ramollir à température ambiante.

Faire fondre à feu très doux (ou au bain-marie) le chocolat puis ajouter le sucre glace.

NB : On peut utiliser du sucre en poudre mais la crème sera moins lisse et surtout moins onctueuse.

Enfin, ajouter le beurre et bien mélanger.


Montage : garder la plus belle bande pour la fin. Enduire les cinq autres bandes de chocolat en les empilant au fur et à mesure.


Une fois la 6e posée, avant de la recouvrir du chocolat restant, raboter avec un couteau les quatre côtés du Dobos, afin d'obtenir un joli parallélépipède. Moi j'utilise carrément un couteau électrique.


Ne surtout pas jeter ces chutes de Dobos. Elles participent au rite familial. Depuis toujours - Maman hier et moi aujourd'hui - appelons nos enfants (quelque soit leur âge, n'est-ce pas Tristan !) dans la cuisine pour déguster directement, avec les doigts, ce qui constitue la madeleine de Proust de la famille. La génoise est toute fraîche, le chocolat encore presque coulant...que du bonheur !

Ne pas jeter les chutes du gâteau, les déguster avec les doigts en cuisine avec les enfants !

Enfin recouvrir de chocolat l'ensemble du gâteau, y compris les quatre côtés. C'est prêt !

Il est préférable de laisser le dobos dans un endroit tempéré mais d'éviter le frigo qui le dessècherait.


Au moment de Noël, décorer le dessus en passant une fourchette sur le dessus pour imiter les rainures d'un tronc d'arbre et ajouter éventuellement de petits personnages.

Boldog Karácsonyt ! Joyeux Noël !

Il se découpe en parts d'un centimètre environ. Mais bon...on peut en prendre deux à la fois !

Régalez-vous !

Mon conseil

La génoise et la crème chocolat peuvent être préparées la veille pour n'assembler le Dobos que le jour J.

Le Dobos se conserve 48 heures. Au-delà, il reste comestible mais devient un peu sec.

T&T tradition transmission