Tarte fine aux tomates et olives noires

Dernière mise à jour : sept. 14


Cette tarte est née cet été dans ma cuisine un peu par hasard. J'avais préparé une classique pâte brisée pour réaliser ma quiche lorraine. Mais au vu des magnifique tomates Marmande que j'avais achetées au marché, je me suis dit qu'il était plus judicieux de préparer une tarte avec ces merveilles gorgées du soleil d'août.

Pour sa réalisation, je me suis un peu inspirée d'une recette de Julie Andrieu, mais en troquant sa pâte feuilletée contre ma pâte brisée. Et le résultat a été plus que satisfaisant : la tarte n'a pas fait long feu.

Voici donc une recette, une fois encore simple, rapide et légère.


Ingrédients pour 4 personnes

  • Une pâte brisée (voir ma recette ici), ou éventuellement achetée toute faite

  • 4 belles grosses tomates bien mures

  • 2 cs d'huile d'olive

  • herbes de Provence

  • quelques olives noires

  • quelques feuilles de basilic frais

  • sel, poivre


Progression

Etaler la pâte brisée et en garnir un moule de 26 cm. Piquer la pâte à la fourchette et remettre au frigo en attendant la mise en cuisson.


Préchauffer le four à 130°.

Mélanger l'huile et les herbes de Provence dans une jatte.


Laver, sécher puis débiter les tomates en tranches fines et les déposer dans la jatte. Remuer délicatement et laisser mariner 5 à 10 mn.



Disposer les tomates en rosace dans le moule de sorte qu'elles se chevauchent. Terminer avec un peu de sel et de poivre.

Ajouter çà et là des olives noires.


Mon truc : à ce moment, démouler délicatement la tarte crue, et la déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson.


Enfourner. Au bout d'une à deux minutes, les bords de la tarte vont s'affaisser - c'est le but recherché - pour donner l'aspect d'une pizza (enfin l'aspect seulement).

C'est le truc que j'ai trouvé pour obtenir une tarte à plat dont la garniture forme un cercle harmonieux.


Laisser cuire 40 mn puis augmenter la température du four à 180° pour 15 mn de cuisson supplémentaires.

Lorsque les tomates ont bien confit et que la pâte a pris un aspect biscuité, sortir la tarte du four et décorer de quelques feuilles de basilic frais.

C'est prêt !


A déguster chaud, tiède ou froid.

Régalez-vous !

Mon conseil

Et s'il en reste, elle est également délicieuse, coupée en petites bouchées, pour accompagner l'apéritif.






T&T tradition transmission