top of page

Cabillaud clouté au saucisson hongrois kolbasz (ou au chorizo)


Voilà une recette française, certes, mais qui associe mon saucisson préféré, le fameux kolbasz hongrois. Je dois avouer que je me suis inspirée d'une recette trouvée sur le site de Julie Andrieu qu'elle réalise avec du chorizo. Donc si vous n'avez pas de kolbasz, ça marche aussi évidemment avec du chorizo. Je trouve que le saucisson hongrois, plus riche en paprika, est plus parfumé et moins acide que le chorizo... mais je reconnais être un peu de parti pris. Bon sang ne saurait mentir ;) Bref, la recette simple et rapide à cuisiner est tout aussi délicieuse avec l'un qu'avec l'autre. A servir avec une petite sauce vierge.


Ingrédients pour 2 personnes

  • Deux morceaux de dos de cabillaud de 180 à 200 g chacun environ

  • Un morceau de saucisson hongrois (ou de chorizo) de 5 à 6 cm

  • huile d'olive

  • sel et poivre


Pour la sauce vierge

  • 4 cs d'huile d'olive

  • 1 citron pressé

  • 6 tomates cerise

  • 1 échalote ou un petit oignon rouge

  • persil plat (frais si possible)

  • sel, poivre


Progression

Ôter la peau du saucisson, le couper en deux morceaux de 3 cm chacun puis les découper dans la longueur pour former une douzaine de bâtonnets. Les placer ensuite au congélateur pendant minimum 30 mn afin qu'ils se raffermissent. Il sera alors plus facile de les enfoncer dans le poisson. Cette opération peut évidemment être faite la veille.


Pratiquer de légères incisions dans les dos de cabillaud et y enfoncer les clous de saucisson congelé en les laissant dépasser légèrement. Saler légèrement et poivrer.


Mettre à chauffer à feu vif de l'huile d'olive dans une poêle et y déposer les dos de cabillaud clouté.


Après deux minutes, baisser le feu, couvrir au trois quarts et poursuivre la cuisson 5 à 7 minutes, suivant l'épaisseur du poisson. Ne pas le retourner.


Lorsque le poisson est blanc nacré, c'est prêt !


A servir accompagné d'une sauce vierge.


Un délice de fraicheur entre terre et mer !

Régalez-vous !

Mon conseil

Ce plat peut se déguster avec une pomme de terre vapeur ou une purée de chou-fleur, par exemple.

j'ai également réalisé cette recette avec du lieu jaune lorsqu'on en trouve sur les étals, en hiver ou au début du printemps.





0 commentaire
T&T tradition transmission
bottom of page