Bar au four façon Colbert, en portefeuille


Voilà une recette divine que j'ai récemment réalisée grâce - une fois encore - à Christophe, mon poissonnier. Grande amatrice de bar, comme vous pouvez le voir sur mon blog, j'en achète souvent et, la dernière fois, il m'a proposé de me le préparer en portefeuille. Je connaissais bien sûr le merlan Colbert... alors pourquoi ne pas essayer avec un bar. Sauf qu'étant donné la finesse de la chair de ce poisson, je voulais éviter de le surcuire en friture.

Ni une, ni deux, après avoir jeté un œil sur la toile, j'ai trouvé ce que je cherchais grâce au blog de Julie Andrieu et de la recette du bar à la Colbert d'un certain Patrick. Qu'il en soit remercié ;)

Une fois encore - comme d'hab ! - j'ai apporté quelques modifications à la recette tout en gardant l'essentiel.

Ce fut un régal que je partage aujourd'hui avec vous.


Ingrédients pour 2 personnes

  • 1 bar d'environ 1 kg

  • 1 poireau (c'est ma touche perso)

  • 1 verre de vin blanc

  • 20 g de beurre

  • 3 cs de chapelure (moi je la réalise maison avec des restes de pain mais on peut l'acheter toute prête voire utiliser la croustillante chapelure japonaise Panko)

  • sel poivre

  • huile d'olive

  • thym (ou autre)


Progression

Laver et débiter le blanc d'un poireau en très fines lamelles.

Dans une poêle, chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive et laisser fondre les tronçons de poireau 1 à 2 minutes. Saler et poivrer. Ils termineront de cuire avec le bar au four.



Si vous n'avez pas la chance d'avoir un "Christophe" comme poissonnier ;), le plus compliqué de la recette est d'ouvrir le bar par le dos, et d'ôter complètement l'arête centrale, tout en gardant la tête et la queue du poisson.

Préchauffer le four à 200°.

Installer confortablement le bar dans un plat allant au four en écartant le plus possible les deux pans du portefeuille.


Verser le vin blanc autour.

Garnir l'intérieur du bar avec une partie des poireaux et ajouter un peu de thym frais. Déposer le beurre en plusieurs morceaux sur la chair du bar, saler et poivrer. Disposer le reste des poireaux autour, dans le vin blanc. Enfin, parsemer généreusement l'intérieur du bar de chapelure. Il ne faut pas hésiter à en mettre une bonne couche.



Enfourner et compter environ 20 minutes.

La chapelure prendra une jolie teinte bronzée. C'est prêt !


Il ne reste plus qu'à détacher la chair du poisson de la peau (qui reste au fond du plat) et à servir dans des assiettes chaudes, avec des petits légumes de printemps par exemple.

régalez-vous !

0 commentaire
T&T tradition transmission