Avocat soufflé à la vanille, cœur de chocolat fondant d'Alain Passard


Connaissez-vous l'avocat sucré ? Et bien grâce au chef Alain Passard, j'ai découvert un dessert original et diablement bon. Son avocat soufflé à la vanille, légèrement sucré, avec un cœur de chocolat fondant, est une petite merveille de légèreté (il n'y a pas de farine) et de simplicité. Je viens de l'essayer. Nous avons adoré.

C'est une recette de Chef inratable. Voici comment la réaliser.


Ingrédients pour 2 personnes

  • Un avocat bien mûr

  • Une gousse de vanille

  • Un peu de zeste de citron vert

  • 2 blancs d'œufs

  • 30 g de sucre semoule

  • 2 (voire 4) pistoles de chocolat noir type valrhona

Progression

Préchauffer le four à 240°.

Fendre une gousse de vanille et en retirer la pulpe.

Zester la moitié d'un citron vert.

Ouvrir l'avocat, en retirer la chair et la mettre dans un mixer avec le zeste de citron et la pulpe de vanille. Réserver les enveloppes.


Dans un plat genre pyrex, déposer un fond de gros sel - qui servira à caler les demi-avocats lorsqu'ils seront garnis - et mettre au four.

Monter les blancs en neige en ajoutant progressivement le sucre jusqu'à obtenir une consistance bien ferme, souple et brillante. Il faut compter environ 3 minutes.


Assembler dans une jatte la chair de l'avocat et les blancs, en soulevant délicatement la préparation avec une maryse.


Sortir le plat du four et déposer les coques de l'avocat dans le gros sel.


Garnir les demi-avocats d'une petite quantité de la préparation puis y déposer la pistole de chocolat. Pour plus de gourmandise, moi j'en mets souvent deux ;)


Terminer en remplissant largement les demi-avocats.


Enfourner pour 5 à 7 minutes.

Dès que la surface des soufflés est dorée, c'est prêt !

Servir immédiatement.


En enfonçant la cuillère dans le soufflé bien gonflé, on découvre le cœur fondant de chocolat. Saveurs, textures, couleurs, tout n'est que régal !

Régalez-vous !

Conseil du Chef Alain Passard

1) Il n'est pas forcément nécessaire de mettre la totalité des blancs. Lorsqu'il semble - à l'oeil - qu'on ait obtenu une quantité suffisante pour garnir généreusement les demi-avocats, inutile d'ajouter la fin des blancs. De fait, personnellement, je n'ai pas incorporé tous les blancs, j'ai laissé l'équivalent de 2 cuillères à soupe.

2) Et si, une fois les deux demi-avocats remplis, il reste un peu d'appareil, en garnir un petit moule à soufflé et le faire cuire en même temps. C'est tout aussi bon... et beau !






0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
T&T tradition transmission