La zuppa inglese, le dessert italien facile et trop bon


Comme son nom ne l'indique pas, la zuppa inglese - littéralement "soupe anglaise" en italien - n'est ni une soupe ni d'origine anglaise. Une explication à cette dénomination pourrait être que ce délicieux dessert, qui se déguste à la cuillère, ressemble au trifle anglais. Ce dessert, que bizarrement Maman ne faisait pas, est toutefois ancré dans ma mémoire car je l'ai très souvent dégusté lors de mes nombreux voyages en Italie, professionnels, en famille ou en amoureux.

Je ne me souviens pas exactement quand je l'ai goûté la première fois, mais je me rappelle avoir souvent cherché par la suite ce dessert sur la carte des restaurants que j'ai fréquentés. Trop facile, trop simple, trop bon, ce n'est que récemment que je me suis mise à le réaliser en suivant presqu'à la lettre les ingrédients entrant dans sa composition.

"Presque", car dans ma recette, j'ai substitué le traditionnel "pan di spagna" par son équivalent français la génoise, et remplacé l'alchermes, la liqueur rouge permettant de colorer le gâteau, par un mélange de confiture de cerises griottes, de rhum et d'eau. Pour le reste, la recette est fidèle.


Ingrédients pour 4 à 6 personnes

Pour la génoise

  • 4 œufs

  • 4 cs rases de sucre

  • 4 cs rases de farine

  • une pincée de sel

Pour la crème pâtissière à la vanille et au chocolat

  • 500 ml de lait entier

  • 4 jaunes d'oeuf

  • 100 g de sucre

  • 50 g de farine

  • 1 gousse de vanille

  • 100g de chocolat à 70%

Pour le trempage de la génoise et la décoration

  • 3 cs de confiture de cerises griotte (ou de framboise), 1 cs de rhum (ou d'eau si l'on veut éviter l'alcool)

  • cacao en poudre pour la décoration


Progression

Pour la génoise

Préchauffer le four à 180° chaleur statique.

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes avec le sucre pour obtenir un mélange mousseux, puis ajouter la farine.

Monter les blancs en neige très fermes avec une pincée de sel et assembler délicatement avec la préparation jaune/sucre/farine.

Verser le tout dans un moule à manqué - à fond amovible ou en silicone de préférence - beurré et fariné.


Enfourner pendant 50 minutes environ. Veiller à ce que la surface dore mais ne brunisse pas. Au besoin baisser à 160° en fin de cuisson.


Sortir du four, démouler et laisser refroidir complètement sur un linge propre.


Pour la crème pâtissière

Mettre le chocolat à fondre au bain-marie ou à feu très doux.

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue en deux et grattée.

Fouetter les jaunes avec le sucre puis ajouter la farine.


En verser la moitié sur le mélange de jaunes. Fouetter énergiquement, ajouter le reste de lait et remettre le tout dans la casserole sur le feu. Dès que le mélange épaissit, retirer du feu, et mélanger à nouveau jusqu'à l'obtention d'une crème lisse.


Séparer la préparation en deux et verser le chocolat fondu dans l'une. Bien mélanger à nouveau.


Laisser tiédir les deux préparations et laisser refroidir complètement au frigo en ayant soin de les recouvrir d'un film alimentaire au contact.


Pour le montage

Couper la génoise en gros morceaux.



Dans une assiette creuse, mélanger la confiture avec le rhum ou l'eau.


Dans un grand plat - transparent c'est plus joli ! - déposer un peu de crème pâtissière vanille, puis une couche de morceaux de génoise. Les badigeonner de mélange confiture/rhum.


Etendre une couche de crème vanille, puis une de chocolat.



Recommencer l'opération.

Terminer par une couche de vanille et couvrir de poudre de cacao.


Couvrir d'un film alimentaire - pas au contact, cette fois, pour ne pas abîmer la poudre de cacao - et laisser reposer au frigo, une nuit de préférence.

C'est prêt !

A déguster bien froid à la cuillère

Régalez-vous !

Mon conseil

La génoise peut se préparer la veille de la confection du gâteau. La crème pâtissière aussi si besoin.

La zuppa inglese se conserve deux jours maximum au frigo.




T&T tradition transmission