top of page

Soupe froide de griottes, meggyleves, une recette hongroise typique


La meggyleves, soupe de cerises griottes, est une typique recette hongroise qui se déguste très froide. Aussi loin que je puisse remonter dans mon enfance, Maman la préparait chaque année en saison, le plus souvent en dessert. Mais elle se déguste aussi en entrée ou en plat lorsqu'il fait chaud. Rafraichissante, légère, savoureuse, nous l'adorions. Il y a de multiples variantes pour la réaliser et j'ai décidé de m'en tenir à celle de ma chère Maman : des cerises, de l'eau, du sucre, des épices et juste un soupçon de crème fraîche au dernier moment dans l'assiette de chacun. Mais bien souvent les Hongrois y ajoutent du vin, voire d'autres alcools et l'épaississent avec un peu de farine ou des œufs. Bref, comme souvent, il y a presqu'autant de recettes de meggyleves (prononcer mèdylèvèch') que de famille. Et c'est tant mieux : le principal est de retrouver la saveur d'antan.


Ingrédients pour 3 à 4 personnes

  • 600 g de cerises griottes dénoyautées

  • 600 g d'eau

  • 100 g de sucre semoule

  • 1 bâton de cannelle

  • 3 clous de girofle

  • Le jus d'un demi citron jaune

  • un pot de crème fraiche


Progression

Maman achetait des cerises griottes fraîches en saison et les dénoyautait consciencieusement une par une. Je dois dire que j'utilise des cerises griottes congelées, déjà dénoyautées :).

Déposer les cerises dénoyautées dans une casserole, ajouter un bâton de cannelle et les clous de girofle (je les glisse dans un sachet à infusion c'est bien pratique lorsqu'il faut les retirer). Verser le sucre, le jus de citron et mouiller avec l'eau.


Porter à ébullition lente.

S'agissant de cerises décongelées, la cuisson est très rapide, compter 4 à 5 minutes, le double pour des cerises fraîches.


C'est presque prêt. Retirer la cannelle et le sachet.

Il ne reste plus qu'à mixer le tout.


Lorsqu'elle est bien mixée, laisser la soupe refroidir au frigo.


Maman la présentait en soupière telle quelle, bien rouge, et proposait à côté une bonne crème fraîche - crue de préférence, c'est meilleur.


Ainsi chacun peut mettre la quantité de crème souhaitée. Petites filles, ma sœur et moi adorions dessiner avec l'extrémité de notre cuillère des vaguelettes blanches à partir de la crème tout en la mélangeant à la soupe. Souvenir, souvenir et petit clin d'œil au passé...

Régalez-vous !

Mon conseil

Pour un accompagnement plus gourmand, on peut remplacer la crème par de la chantilly.

On peut aussi conserver quelques griottes non mixées et les ajouter en décoration dans la soupière... mais Papa préférait cette soupe sans morceaux ;)





Posts similaires

Voir tout

Comments


T&T tradition transmission
bottom of page