Coup de projecteur sur Titi le rémouleur "qui a du tranchant"


Thierry Courcier - alias Titi - n'a pas toujours été rémouleur. Mais il y a sept ans, à l'âge de 40 ans, il en a eu assez de la vie de bureau derrière un ordinateur et il a tranché, raconte-t-il l'œil pétillant.

Il a suivi une formation professionnelle afin d'acquérir différentes techniques d'affutage, a aménagé une camionnette-atelier et s'est lancé avec un slogan : "le Pro-fil qui a du tranchant".


Le succès n'a pas tardé. Depuis, restaurateurs, bouchers, traiteurs à Paris et en région parisienne lui confient fidèlement leurs lames à aiguiser. Parmi ses prestigieux clients, les restaurants du Four Seasons George V et le traiteur La Maison Nordique.

Une fois le rendez-vous pris, Titi débarque, plante sa camionnette devant leurs commerces et affute directement couteaux, feuilles et autres ustensiles tranchants. Son succès est tel qu'il a même plusieurs fois eu les honneurs des journaux télévisés.

Covid : une baisse de 90% de son chiffre d'affaires


Malheureusement, avec la pandémie du Covid, il est l'une des victimes collatérales de la fermeture des restaurants. Et à fin décembre, il affiche une baisse de plus de 90% de son chiffre d'affaires. Il bénéficie bien sûr d'une aide de l'Etat mensuelle et garde çà et là quelques clients traiteurs, bouchers, ou particuliers amateurs de cuisine, mais évidemment c'est difficile.

"Je vis sur ma trésorerie et ai repoussé à plus tard l'achat d'une nouvelle camionnette que j'avais prévu de faire cette année", explique-t-il tout en rémoulant, casquette vissée sur la tête et masque sur le visage.


Titi le rémouleur à l'oeuvre dans sa camionnette-atelier

Pour autant, il ne regrette pas son choix de changer de vie et si c'était à refaire, il signerait tout de suite, ajoute-t-il sans hésiter. Et l'on devine le sourire derrière le masque...

0 commentaire
T&T tradition transmission