Résultat de votre recherche

218 éléments trouvés

  • Salade de fèves fraîches, mini courgettes, cébettes et menthe

    Voici une salade estivale toute verte, toute fraîche, toute simple! Elle est aussi jolie à regarder que bonne et saine à déguster. Mon cher Nounours adore les fèves de printemps, moi aussi d'ailleurs. C'est pourquoi j'ai imaginé d'en faire le cœur d'une salade simplissime qui peut se déguster seule ou en accompagnement. Les mini courgettes ultra tendres se consomment crues bien sûr, en croque-au-sel, à l'apéro par exemple, ou en salade. On peut les acheter telles quelles ou encore attachées aux si délicieuses fleurs de courgettes à farcir. La veille, précisément, j'avais réalisé ma recette de fleurs de courgettes italiennes à la ricotta. J'ai donc utilisé les petites courgettes, délicatement détachées du calice des fleurs. Cette salade rapide est diététique et originale. Suivez le guide ! Ingrédients pour 2 personnes 800 g de fèves non écossées 3 mini courgettes 4 cébettes Quelques feuilles de menthe Huile d'olive jus de citron vinaigre balsamique sel poivre Progression Ecosser les fèves puis les jeter dans une eau bouillante salée pendant environ 2 à 3 minutes. Egoutter et rafraîchir immédiatement dans un bol d'eau froide avec des glaçons (pour stopper la cuisson et conserver la belle couleur vert gazon). Ôter l'enveloppe de chaque fève avec une petite pression des doigts sur leur extrémité. C'est la partie la plus longue de la recette, mais on prend vite le coup de main ;) Les réserver. Laver et découper en fines tranches les courgettes. Faire de même avec les cébettes en prenant soin de garder quelques anneaux à part pour la décoration finale. Laver et sécher les feuilles de menthe. En ciseler quelques unes mais en conserver quelques autres pour la présentation finale. Préparer une émulsion en mélangeant à la fourchette trois cuillères à soupe d'huile d'olive, une cuillère à café de citron pressé et une cuillère à café de vinaigre balsamique, sel et poivre. Disposer dans un saladier, les fèves, les courgettes, les cébettes et la menthe ciselée puis verser l'émulsion sur la salade et mélanger. Si possible, recouvrir de film alimentaire et laisser reposer 30 minutes au frigo. Au moment de servir, remuer à nouveau la salade, décorer avec les anneaux de cébettes et les feuilles de menthe entières, ajouter quelques gouttes d'huile d'olive et poivrer (si possible avec du poivre de Timut). C'est prêt ! Mon conseil Vous pouvez ajouter quelques cubes de féta, cela n'en sera que plus délicieux ! Bon à savoir : Il faut diviser par 4 le poids de fèves non écossées pour connaître le poids final à consommer. Donc dans ma recette pour 2 personnes, il restera 200 g de fèves.

  • Spécial fête des Pères : 3 menus au choix, hongrois, italien ou français

    Pour se régaler en famille et fêter dignement la fête des Pères dimanche, je vous propose une sélection des recettes de mon blog. A adapter évidemment en fonction de vos goûts et de vos envies. Recettes de fêtes mais aussi recettes faciles à réaliser, savoureuses et de saison, plus ou moins légères... il y en a pour tous les palais ;). Menu hongrois Amuse-bouche au paprika et salade de concombres, uborkasaláta Escalope panée à la hongroise accompagnée des fameuses pommes de terre au persil Almas pite, le traditionnel gâteau hongrois aux pommes Menu italien Artichauts poivrade sautés à la poêle carciofi in padella Salade de gnocchis froids, saumon fumé et mozza Vitello tonnato, l'emblématique plat piémontais de veau froid avec sa sauce au thon Zuppa inglese, ce dessert facile mi-vanille mi-chocolat trop bon. Menu français Gaspacho à la française ultra-léger, avocat concombre et menthe Le vrai hamburger maison avec sauce ketchup maison et potatoes au four Tarte sablée chocolat noir et fruits rouges frais. Régalez-vous ! Et bonne fête à tous les Papas !

  • Bar au four façon Colbert, en portefeuille

    Voilà une recette divine que j'ai récemment réalisée grâce - une fois encore - à Christophe, mon poissonnier. Grande amatrice de bar, comme vous pouvez le voir sur mon blog, j'en achète souvent et, la dernière fois, il m'a proposé de me le préparer en portefeuille. Je connaissais bien sûr le merlan Colbert... alors pourquoi ne pas essayer avec un bar. Sauf qu'étant donné la finesse de la chair de ce poisson, je voulais éviter de le surcuire en friture. Ni une, ni deux, après avoir jeté un œil sur la toile, j'ai trouvé ce que je cherchais grâce au blog de Julie Andrieu et de la recette du bar à la Colbert d'un certain Patrick. Qu'il en soit remercié ;) Une fois encore - comme d'hab ! - j'ai apporté quelques modifications à la recette tout en gardant l'essentiel. Ce fut un régal que je partage aujourd'hui avec vous. Ingrédients pour 2 personnes 1 bar d'environ 1 kg 1 poireau (c'est ma touche perso) 1 verre de vin blanc 20 g de beurre 3 cs de chapelure (moi je la réalise maison avec des restes de pain mais on peut l'acheter toute prête voire utiliser la croustillante chapelure japonaise Panko) sel poivre huile d'olive thym (ou autre) Progression Laver et débiter le blanc d'un poireau en très fines lamelles. Dans une poêle, chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive et laisser fondre les tronçons de poireau 1 à 2 minutes. Saler et poivrer. Ils termineront de cuire avec le bar au four. Si vous n'avez pas la chance d'avoir un "Christophe" comme poissonnier ;), le plus compliqué de la recette est d'ouvrir le bar par le dos, et d'ôter complètement l'arête centrale, tout en gardant la tête et la queue du poisson. Préchauffer le four à 200°. Installer confortablement le bar dans un plat allant au four en écartant le plus possible les deux pans du portefeuille. Verser le vin blanc autour. Garnir l'intérieur du bar avec une partie des poireaux et ajouter un peu de thym frais. Déposer le beurre en plusieurs morceaux sur la chair du bar, saler et poivrer. Disposer le reste des poireaux autour, dans le vin blanc. Enfin, parsemer généreusement l'intérieur du bar de chapelure. Il ne faut pas hésiter à en mettre une bonne couche. Enfourner et compter environ 20 minutes. La chapelure prendra une jolie teinte bronzée. C'est prêt ! Il ne reste plus qu'à détacher la chair du poisson de la peau (qui reste au fond du plat) et à servir dans des assiettes chaudes, avec des petits légumes de printemps par exemple.

  • Omelette italienne au four : courgettes et fromage fondant

    Une recette italienne aussi facile et saine à réaliser que délicieuse à déguster : voici la frittata filante con zucchine e formaggio al forno. Il s'agit d'une sorte d'omelette de courgettes au fromage coulant que l'on cuit au four tout simplement. Une sorte de gâteau de courgettes sans pâte en somme. Hyper simple et rapide cette recette italienne est inratable et ne peut que faire l'unanimité, y compris auprès des végétariens. Ingrédients pour 3 à 4 personnes 3 courgettes moyennes 1 oignon 100 g de fromage italien à fondre type provolone, scamorza fumé ou doux 30 g de parmesan râpé 1 cs de chapelure 3 oeufs 2 cs huile d'olive sel, poivre herbes de provence Progression Préchauffer le four à 200°. Laver les courgettes et les couper en demi rondelles de 3 mm environ. Eplucher l'oignon et l'émincer grossièrement. Dans une jatte, mélanger les courgettes et l'oignon avec l'huile d'olive, le sel, le poivre et les herbes de Provence. Etaler ces légumes sur une plaque et enfourner pour une quinzaine de minutes. Remuer à mi-cuisson. Il faut que les légumes soient cuits et légèrement dorés. Laisser légèrement tiédir. Pendant ce temps, dans un bol, battre les œufs en omelette et ajouter le parmesan. Y verser les légumes, mélanger, et ajouter la chapelure. Verser la moitié de la préparation dans un plat à fond amovible d'environ 22 cm de diamètre, recouvert de papier sulfurisé. Couper le provolone ou la scamorza en larges lamelles et les ajouter. Recouvrir enfin avec le reste de la préparation. Enfourner pour 15 à 20 minutes jusqu'à ce que la surface soient bien dorée. C'est prêt ! Laisser reposer quelques minutes, démouler et servir.

  • Cake à la vanille, vieux rhum, raisins et zestes de citron vert : la meilleure des recettes

    Un cake, c'est facile à faire ! C'est vrai et c'est faux. Car pour obtenir le juste équilibre des parfums et la parfaite texture souple mais surtout ni trop grasse ni trop sèche, ce n'est pas toujours évident. Voilà pourquoi je suis à la lettre la recette que j'ai trouvée sur l'Académie du goût. C'est une alliance subtile de vanille et d'une pointe de rhum, rehaussée par l'arôme à peine perceptible du zeste de citron vert. Cette recette est juste parfaite! Ingrédients pour 6 personnes 200 g de farine 3 œufs 125 g de sucre 125 de raisins secs 1 sachet de levure 80 g de beurre 15 cl de vieux rhum 1 gousse de vanille Le zeste d'un citron vert 1 pincée de sel Progression D'abord, il est important de laisser macérer et gonfler les raisins dans un bol avec le rhum. Minimum 20 mn mais moi je préconise de le faire si possible la veille. Si on veut éviter l'alcool, ils peuvent très bien macérer dans un jus de fruits ou même de l'eau. Mais évidemment, avec le rhum c'est meilleur ! Au moment de réaliser le cake, les sortir de leur bain et les égoutter sur du papier absorbant. Préchauffer le four à 180°. Malaxer le beurre pommade avec le sucre pour obtenir un mélange homogène. Ajouter les œufs et battre au fouet. Il faut obtenir une texture bien lisse. Verser la farine, la levure, la pincée de sel et mélanger à nouveau. Fendre la gousse de vanille, récupérer la pulpe et l'incorporer à la préparation. Ajouter les raisins. Ajouter le zeste de citron et mélanger une dernière fois avec délicatesse. Verser la préparation dans un moule à cake préalablement beurré et fariné. Lisser. Enfourner pendant 45 à 50 minutes. Lorsque la pointe du couteau ressort sèche, c'est prêt ! Laisser tiédir, puis démouler. A déguster en tranches à toute heure de la journée !

  • Pesto aux fanes de radis: le truc malin et délicieux

    Lorsqu'on a la chance, comme moi, de pouvoir acheter directement au producteur voisin, les fruits et légumes de saison, donc des radis fraîchement récoltés, il est impensable de ne pas cuisiner les fanes bien vertes et fermes. Pour ma part, c'est en pesto que je les préfère. La recette est ultra facile; il faut juste prendre le temps de bien détacher les feuilles des tiges puis de les laver soigneusement. Le reste est un jeu d'enfant. En accompagnement de pâtes, bien sûr, mais aussi de riz ou d'une viande blanche. Ingrédients pour 2 personnes Les fanes d'une belle botte de radis 1 gousse d'ail 3 cs d'huile d'olive 2 cs (environ 30 g) de pignons 2 cs de parmesan râpé 1 cs de jus de citron Progression Une fois lavées et séchées, déposer les feuilles dans un blender, ajouter les pignons, l'huile d'olive et le jus de citron, et mixer. Ajouter ensuite le parmesan et la gousse d'ail (frais en saison c'est encore meilleur!). Rectifier l'assaisonnement en sel si nécessaire. Le pesto d'un magnifique vert gazon est prêt ! Il peut servir immédiatement pour accompagner des pâtes mais il se conserve aussi à merveille au frigo 2 à 3 jours. Dans ce cas, le transvaser dans un petit récipient et protéger la surface en y coulant une petite pellicule d'huile d'olive. Moi j'aime bien servir ce pesto avec des penne et décorer les assiettes avec quelques pignons torréfiés et un peu de parmesan. Un régal!

  • Körözött le fameux fromage hongrois au paprika et au carvi

    Ah le körözött (prononcer Keureuzeut) ! Cette préparation fromagère hongroise fait l’unanimité intergénérationnelle chez nous. Elle se déguste en apéro, en entrée, comme fromage, tel quel à la cuillère, sur un toast, des bâtonnets de crudités, avec des grissini… bref de toutes les façons imaginables. Les Hongrois le servent dans des poivrons et tomates crus évidés. Voici une recette hongroise facile, rapide, idéale pour un apéro de printemps original. C’est enfantin et inratable ! Ingrédients 300 g de fromage type Saint Moret nature (léger ou pas) 1 cc de moutarde forte 1 cs de carvi de Hollande 1 cs de paprika doux en poudre 1 cs de ciboulette coupée finement (le surgelé marche très bien) 1 échalote finement ciselée (facultatif si on met beaucoup de ciboulette) sel (si besoin) Progression Mélanger tous les ingrédients dans un bol jusqu’à ce que la préparation soit bien homogène, de couleur rose/orangée (grâce au paprika), en gardant un peu de ciboulette pour la décoration. Laisser reposer au réfrigérateur, recouvert d'un film alimentaire, au minimum 6 heures, une nuit c'est encore mieux. Le körözött est toujours meilleur le lendemain ! Mon conseil Le carvi apporte une saveur très typique au körözött. Ne surtout pas le remplacer par du cumin qui en a l'aspect mais pas du tout le goût. Toutes les explications dans mon article sur le sujet. On peut mettre plus ou moins de paprika, question de goût et de couleur.

  • Rosti frittata con formaggio, l'omelette italienne aux pommes de terre râpées et au fromage

    Je vous propose une recette italienne ultra simple, économique et délicieuse: une omelette à base de pommes de terre râpées et de bon fromage filant. Trop bon, trop facile et trop gourmand, cette rosti frittata est un régal, en plat unique végétarien, avec une salade, par exemple. Je l'ai dégoté sur le site Giallo Zafferano, comme souvent ;). Seule modification que j'ai apportée : de la ciboulette fraiche à la place du basilic car... je n'en avais pas ce jour-là. Ingrédients pour 2 personnes 3 pommes de terre moyennes (soit environ 450 g mais on n'est pas à 10 g près !) 4 oeufs 220 g de scamorza fumé (ou autre fromage filant) huile d'olive ciboulette (ou basilic) sel et poivre Progression Eplucher les pommes de terre, les laver puis les râper en grosses lanières (à la main ou au robot). Les passer à nouveau sous l'eau afin d'ôter un maximum d'amidon puis les égoutter. Déposer les pommes de terre râpées sur un torchon, les enfermer et tordre le "boudin" afin d'exprimer le plus d'eau possible. Battre les œufs dans un bol, ajouter un peu de sel et beaucoup de poivre, puis une partie de la ciboulette finement ciselée. Débiter la scamorza en tranches fines. Dans une grande poêle, mettre 3 cuillère à soupe d'huile d'olive et y déposer les pommes de terre en couche fine. Les tasser, puis laisser cuire 5 à 7 minutes sans remuer à feu moyen. Lorsque la surface devient translucide et qu'il apparait que le fond commence à brunir, baisser le feu. Verser les œufs battus puis couvrir et laisser l'omelette coaguler légèrement. Ajouter les tranches de fromage puis couvrir à nouveau et laisser cuir 2 minutes. Lorsque le fromage commence à fondre, replier l'omelette en demi-lune. Attendre encore une minute. C'est prêt ! Déposer sur un plat de service et parsemer avec le reste de ciboulette. A la dégustation, vous vous délecterez du contraste entre le croustillant des pommes de terre et le fondant de la scamorza fondante !

  • Gratin léger de crozets de Savoie au sarrasin

    Pour une fois, ce ne sont pas les pâtes italiennes que je mets à l'honneur mais les petits crozets de Savoie au sarrasin, qui font merveille en gratin. J'avoue n'avoir goûté que récemment ces petites pates en forme de carré et leur subtil parfum de noisette m'a conquise. L'idée m'est donc venue de les cuisiner, tout en évitant de tomber dans le piège - délicieux mais si calorique - de la croziflette, c'est-à-dire d'une tartiflette dans laquelle les pommes de terre sont remplacées par des crozets. J'ai donc opté pour une recette de gratin plus légère, mariant ces petites pates savoyardes avec du poireau, du jambon et... un peu de fromage quand même. Non seulement nous sous sommes régalés, mais, bonne nouvelle, les crozets au sarrasin, sans gluten, sont très digestes et tiennent mieux à la cuisson en gratin que les pates classiques à la farine de blé. Une recette saine, facile, économique, rapide et inratable ! Ingrédients pour 2 personnes 100 g de crozets au sarrasin 75 g de jambon blanc 1 poireau 40 g de fromage type scamorza, beaufort, gruyère 1 cs de crème fraiche 1 cs de parmesan râpé Progression Laver, éplucher et tailler en fines lamelles le poireau. Faire cuire les crozets dans de l'eau bouillante salée pendant 10 minutes, soit 2 à 3 minutes de moins ce ce qui est indiqué sur le paquet. Ils finiront de cuire en gratin. Trois minutes avant la fin de la cuisson des crozets, ajouter les lamelles de poireau. Poursuivre la cuisson. Egoutter, passer sous un filet d'eau froide pour stopper la cuisson puis remettre dans la casserole, feu éteint. Ajouter une cuillère à soupe de crème fraiche, le jambon coupé en allumettes et mélanger pour lier le tout, sans nouvelle cuisson. Poivrer. Préchauffer le four à 220°. Dans un plat allant au four, disposer une moitié du mélange crozets-poireau-jambon-crème puis ajouter le fromage coupé grossièrement en dés. Recouvrir du reste de mélange et parsemer de parmesan râpé. Tel quel le plat peut être préparé à l'avance et conservé au frigo, ou passé directement au four. Enfourner une dizaine de minutes, jusqu'à ce que la surface soit gratinée. C'est prêt ! Servir aussitôt et régalez-vous du contraste entre les crozets fondants, le poireau sucré, et le jambon enrobé de fromage filant!

  • Torta salata con ricotta, la tourte italienne salée au jambon et fromage

    La ricotta c'est délicieux, crue, telle quelle ou cuite, en préparation sucrée ou salée. Pour changer de la classique quiche lorraine française, je vous propose une tourte italienne où la crème et le lait sont remplacés par de la ricotta. On ajoute quelques allumettes de jambon blanc, un peu de bon fromage italien - scamorza et parmesan - et on obtient la torta salata con ricotta, prosciutto et formaggio. Une recette facile, simple, rapide et inratable : un régal ! Et pour les végétariens, la version sans jambon est aussi un délice ;) Ingrédients pour 2 personnes Une pâte brisée (maison ou toute faite mais pur beurre de préférence) 250 g de ricotta 75 g de jambon blanc découpé en allumettes 100 g de scamorza fumée ou nature (ou de la mozzarella sèche) 75 g de parmesan râpé 2 oeufs poivre Progression Laisser égoutter la ricotta dans une passoire une dizaine de minutes, puis la tamponner avec du papier absorbant afin qu'elle ne soit pas trop humide. Abaisser la pâte brisée dans un moule. Moi je préfère un moule amovible de petit diamètre et profond pour obtenir un effet tourte, mais on peut utiliser un moule à tarte classique. Piquer le fond avec la fourchette et réserver au frigo. Débiter le jambon en allumettes et le faire revenir (ou pas, c'est facultatif, moi je préfère...) quelques minutes dans une poêle avec un soupçon d'huile d'olive. Laisser tiédir. Couper la scamorza en petits morceaux et râper le parmesan. Préchauffer le four à 180 °. Dans une récipient, battre les deux œufs avec la ricotta écrasée et poivrer abondamment Ajouter les allumettes de jambon et les deux fromages. Moi je ne sale pas; les fromages et le jambon suffisent. Verser la préparation dans le moule et enfourner. Il faut compter 50 à 55 mn pour un moule à tourte profond, seulement 40 à 45 mn pour le format moule à tarte. Lorsque la tourte est bien gonflée et dorée, c'est prêt ! Servir chaud avec une salade.

T&T tradition transmission