Penne alla primavera 1

Mis à jour : janv. 31


Simplissime, j’ai imaginé cette recette de penne printanières, en plein confinement Covid. Des pâtes parce que c’est rassurant, maternant; " alla primavera " car ce n’est pas parce que nous sommes confinés qu’il ne faut pas honorer le printemps. Ce primo piatto peut faire office de plat unique. Dans ce cas, il suffit d’augmenter la portion de pâtes.


Ingrédients pour 2 personnes

  • 200 g de penne rigate

  • 3 courgettes

  • 1 belle tasse de petits pois (surgelés c’est parfait)

  • 1 gousse d’ail

  • basilic (frais ou à défaut surgelé)

  • 2 cs d’huile d’olive

  • parmesan ou pecorino rapé

Progression

La seule "difficulté", si l’on peut dire, est de faire des spaghettis avec la peau des courgettes. Moi j’ai un économe spécial, vraiment génial, qui épluche directement en spaghettis.


Mais il est tout aussi facile - juste un peu moins rapide - d’utiliser un économe classique pour éplucher les courgettes, puis de retailler les pelures dans la longueur.

Une fois les spaghettis réalisés, les jeter 2 minutes dans une casserole d’eau bouillante salée, puis les débarrasser dans une jatte d’eau glacée, afin qu’ils restent bien verts. Procéder de la même façon avec la poignée de petits pois congelés en les plongeant dans l’eau bouillante environ 5 minutes.

Débarrasser et réserver avec les spaghettis de courgettes.


Cuisson des penne : dans une grande casserole, porter de l’eau salée à ébullition et, par pitié, ne jamais ajouter d’huile dans l'eau, ça ne sert à rien, c’est une hérésie pour les Italiens. Jeter les pâtes et faire cuire le temps indiqué sur le paquet.

Pendant ce temps, dans une grande poêle, faire chauffer à feu modéré deux cuillères à soupe d’huile d’olive avec une gousse d’ail pelée, dégermée mais entière. Quand les pâtes sont cuites, les égoutter dans une passoire mais garder l’équivalent d’une cuillère à soupe de l’eau de cuisson et l’ajouter dans la poêle, ça permet une meilleure liaison. Oter l’ail et ajouter les penne ainsi que le mélange petits pois et courgettes. Augmenter le feu et remuer le tout pendant 15 secondes.


Parsemer de basilic et mélanger délicatement une dernière fois. C’est prêt ! Il ne reste qu’à servir dans des assiettes creuses (chaudes de préférence) et à saupoudrer de parmesan (ou de pecorino).


Mon conseil

Ne surtout pas jeter les courgettes ayant servi à faire les spaghettis. Elles peuvent être cuisinées en purée ou en soupe de légumes par exemple.

T&T tradition transmission