Coup de cœur pour le livre du Pr Khayat : "arrêtez de vous priver !"

Mis à jour : janv. 21


Le nouveau livre du Pr Khayat est à lire sans modération

S’il y a un livre à déguster sans modération en ce début d’année morose et anxiogène, c’est bien celui du Professeur David Khayat : "Arrêtez de vous priver ! ".

Loin de ces ouvrages de donneurs de leçons, gourous pseudo nutritionnistes mâtinés de spécialisations diverses es-culpabilisations, le cancérologue proclame, explique et détaille que la clé de la vitalité est de "se faire plaisir".


Le Pr Khayat qui fut longtemps chef du service d’oncologie de la Pitié-Salpêtrière, sait de quoi il parle ("lui ! ", a-t-on envie d’ajouter). Il dénonce "les ravages de la culpabilité toxique en matière de santé" et les "injonctions quotidiennes". Tout au long de son livre de 200 pages, il égrène les raisons de certaines addictions et affirme que la clé est de "se déculpabiliser". Il met fort opportunément en exergue, par exemple, la différence entre "excès" et "fréquence", entre "risque" et "danger".


"Faut-il que vous vous sentiez mal à l’aise, voire coupable, parce que vous êtes carnivore alors que tout le monde ne parle que de végétarisme, de flexitarisme ou de véganisme ? Qu’il s’agisse d’un verre de vin, d’un filet de bœuf ou d’une portion de frites, si cela vous tente et que vous n’en abusez pas tous les jours, faites-vous plaisir et profitez-en, sans ressentir sur vos épaules le regard accusateur de la société. Vous constaterez un bénéfice immédiat pour votre santé et votre bien-être", écrit-il.

De même, s’il rappelle que l’obésité est évidemment "une sérieuse pathologie qui décuple le risque de maladies cardio-vasculaires, de cancers, diabètes et problèmes ostéo-articulaires", il précise que "le surpoids lorsqu’il est raisonnable est parfaitement acceptable", en l’absence d’autres facteurs de risque. Et il enfonce le clou en ajoutant : "C’est mon cas, je dois le dire, et je me porte parfaitement bien avec 5 kilos de trop".


Tout au long de son ouvrage, le Pr Khayat, passionné de gastronomie, revient sur "nos 7 péchés mignons" : la sédentarité, l’exposition au soleil, l’alcool, le tabac, la gourmandise, les écrans, le sel, pour expliquer – tableaux "info" et "intox" à l’appui - comment démêler le vrai du faux et guider le lecteur à "devenir responsable de sa santé", car "tout est dans notre tête".

Il s’appuie aussi sur ce qu’il nomme "nos 5 précieux anges gardiens" que sont le rire dont les "bienfaits sont multiples", le sommeil indispensable à tout âge, le microbiote "ce deuxième cerveau", les émotions "qui nous font sentir vivants" et le sexe "pourvoyeur de grand bonheur".

Il dresse ensuite une sorte de consultation personnelle en établissant 4 profils dans lesquels chacun peut se reconnaître : les investis, les contradictoires, les incontrôlables et les économes. Il y développe cas par cas, les "risques" et les "possibilités".

Il dévoile aussi "les atouts" de chaque âge, de 35 à 50 ans, de 50 à 65 ans et de 65 à 80 ans et édicte des tableaux clairs de recommandations.

Enfin, en conclusion, le Pr Khayat appelle à se libérer des recettes miracles et des fausses promesses culpabilisantes : "Vivre bien mieux avec soi-même c’est la meilleure prévention santé (…) N’attendez plus : faites-vous plaisir !".


"Arrêtez de vous priver !" par Pr David Khayat ed. Albin Michel

1 commentaire
T&T tradition transmission